Catégorie : -> Capitalisme en crise

La coupe est pleine

Dimanche 20 novembre s’est ouverte la coupe du monde de football au Qatar. Mais les organisateurs de cette compétition ont du sang sur les mains.   En 10 ans, 6 500 travailleurs venus du Népal, du Bangladesh, du Pakistan… sont morts sur les chantiers de construction, dans des conditions de travail datant d’un autre siècle !…

Avancer à l’aveugle

De nombreuses institutions publiques n’ont pas remis leurs comptes annuels, souvent depuis deux ou trois ans. L’Institut national d’assurance maladie-invalidité (Inami) fait pire puisque ses derniers bilans datent de 2016. Les gouvernements ont récemment annoncé des coupes dans les budgets 2023 des soins de santé et des autres secteurs publics utiles à la population. Ils…

Blockchain en faillite

Depuis une dizaine d’années, le développement des cryptomonnaies a donné l’illusion à certains que le capitalisme pourrait se rajeunir grâce à ces monnaies virtuelles, dont le fonctionnement serait garanti par les transactions sécurisées et transparentes de la « blockchain ». L’explosion du prix du bitcoin en particulier a permis à quelques-uns de s’enrichir grâce à…

C’est leur déficit

Le déficit public belge atteindrait 6.1% cette année. La Commission européenne affirme que c’est à cause des aides à la population sous formes de chèques énergie et de réduction temporaire de TVA, pourtant largement insuffisantes. Par contre, pas un mot sur les cadeaux fiscaux aux grandes entreprises et à leur fraude fiscale qui coûtent au…

Les rapaces de l’énergie à l’œuvre

Les sociétés de logements sociaux avec chauffage collectif négocient les contrats avec les fournisseurs d’énergie. Mais quatre sociétés de logements sociaux, Centr’Habitat, Toit&Moi, la Sambrienne et le Logis Tournaisien, dont le contrat arrive à terme fin 2022, n’ont pas obtenu de réponse à leur appel d’offres. « Engie nous a répondu que ce n’était pas rentable ».…

La question des salaires reste entière

En octobre, la hausse des prix est montée encore d’un cran, avec un taux d’inflation de 13,1%. Pour de plus en plus de travailleurs, la situation devient catastrophique.  Et il faudrait se serrer la ceinture, pendant qu’Engie, Total et consorts, mais aussi beaucoup d’autres grandes entreprises font des profits mirobolants ?  Les salaires doivent augmenter d’au…