Covax : loin des besoins réels

image_pdfimage_print

Le programme Covax de l’OMS organise une distribution de vaccins auprès des pays les plus démunis, à partir de dons des pays riches. Certains pays africains viennent de recevoir leurs premières doses le 2 mars.

Ce serait en effet indispensable de vacciner partout sur la planète pour bloquer la progression de la pandémie et l’apparition de variants du virus. Mais même dans les pays riches c’est encore loin d’être le cas.

Au Nigéria, 4 millions de doses sont arrivées et il en est prévu 16 millions au cours des prochains mois, pour un pays qui compte… 200 millions d’habitants !L’OMS déplore la réduction du nombre de doses allouées à Covax, à cause, dit-elle, de « certains pays riches » qui s’accaparent le vaccin. Pour une véritable organisation mondiale de la santé il faudra une économie débarrassée des frontières et de la concurrence capitaliste.