Qui apportera de la lumière dans leur jungle ?

image_pdfimage_print

Ainsi, les directeurs des Nethys ont pu vendre des parts de Voo sans en informer l’intercommunale qui est leur maison mère. Les communes (tout comme les consommateurs d’électricité d’ailleurs) ont le droit de fournir les fonds, mais ne peuvent même pas être sûrs de bénéficier des retombées de la vente de Voo au fond financier américain Providence.

Ce n’est pas de la naïveté, c’est un système ! Un système de privatisation larvée où tout ce qui est rentable dans les services publics, est bradé pour permettre aux capitalistes de faire des profits sans risques. Tous les partis gouvernants y souscrivent!

Pour faire le ménage et mettre l’intérêt de la population et des travailleurs au centre, il ne suffit pas que Moreau démissionne. Il faut en finir avec l’opacité, rendre tout public et que la population puisse tout contrôler. Les noms de ces sociétés changent, les propriétaires aussi, mais ce sont toujours les travailleurs qui les font fonctionner et peuvent les contrôler !