Notre programme

image_pdfimage_print

Lutte Ouvrière présente des candidats aux élections à la Chambre, dans la circonscription du Hainaut, pour faire entendre le camp des travailleurs et porter des revendications fondamentales du monde du travail dans les élections:

Il faut interdire les licenciements et répartir le travail entre tous, sans diminution de salaire.

Les travailleurs n’ont que leur salaire pour vivre. Ce n’est pas à eux de faire des sacrifices à cause d’une crise dont ils ne sont en rien responsables. Il faut prendre sur les profits passés et présents des grandes entreprises et de leurs actionnaires.

Il faut un contrôle des travailleurs sur les comptes et des grandes entreprises et des banques.

Ce sont les travailleurs qui créent toutes les richesses. Mais ce sont les capitalistes qui en disposent. Dans combien d’entreprises qui licencient, les dividendes des actionnaires ont augmenté ? Les travailleurs sont en droit d’exiger les comptes !

Il faut l’indexation des salaires sous le contrôle des travailleurs eux-mêmes.

Les travailleuses, travailleurs et leurs familles sont bien mieux placés que les « experts » pour savoir de savoir ce que ça coûte de remplir le caddy, de payer les soins de santé, les déplacements, la crèche, et quel est la part du salaire qui sert à payer le loyer. Prendre l’indexation en main nous-mêmes, c’est le meilleur moyen de défendre l’index contre les manipulations et les attaques patronales.

Il faut exproprier les banques sans indemnités et les regrouper en une seule banque publique, sous le contrôle des travailleurs.

C’est le seul moyen d’empêcher les banques d’étouffer davantage l’économie par le profit à court terme et la spéculation.

 

Ce ne sont pas les élections qui changent le sort des travailleurs. Mais voter pour ce programme c’est utiliser son bulletin de vote pour exprimer son opposition non seulement aux équipes gouvernementales, mais aussi à ce système où la majorité s’appauvrit pour le profit de quelques-uns. Le faire connaître c’est aider à préparer les luttes indispensables de demain.