Il ne manque pas d’air

image_pdfimage_print

Placer les détecteurs de CO2 dans les écoles coûterait 10 millions d’euros à la Fédération Wallonie Bruxelles qui n’a su en débloquer que 3. Le ministre-président de la FWB, Jeholet, déclare que payer la ventilation dans les écoles est impayable.

Trouver de l’argent pour arroser les patrons, ça les gouvernements savent faire, mais quand il s’agit de garantir un environnement d’étude sain aux enfants, là ce n’est pas possible ! Question de priorité sans doute…