Licenciement à distance : le capitalisme dans toute son inhumanité

image_pdfimage_print

Le 8 décembre, c’est sans prévenir et « en distanciel », par visio-conférence, que Vishal Garg, le PDG de l’agence de prêts immobiliers Better.com, a annoncé à 900 salariés (basés aux États-Unis et en Inde) qu’ils étaient licenciés immédiatement. Depuis, il a présenté ses excuses pour la méthode, mais n’est pas revenu sur les licenciements ni sur les propos humiliants tenus pour justifier ces renvois.

Qu’il licencie par Zoom, haut-parleur ou courrier, le mépris du grand patronat envers ceux qui produisent ses richesses est insupportable. Aucune barrière technologique ne le protégera de la colère des travailleurs quand elle éclatera en présentiel !

LO France