Un premier recul obtenu par les sans-papiers d’Île-de-France

image_pdfimage_print

En organisant des piquets de grève sur leurs lieux de travail, plusieurs centaines de travailleurs sans-papiers de la région parisienne ont arraché à leurs patrons des documents nécessaires à leurs régularisations. Fin octobre, ces travailleurs, soutenus par la CGT, s’étaient déclarés en grève pour réclamer leur régularisation. Après plusieurs jours de luttes durant lesquelles furent dénoncées les pratiques honteuses des employeurs, ces derniers ont fini par céder. En faisant entendre sur leurs lieux de travail leurs mots d’ordre : « On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! Régularisation de tous les travailleurs sans papiers ! », ces grévistes ont pu arracher ce début de victoire pour tout le camp des travailleurs.