1

Quand papa-maman étaient jeunes, ils allaient à la piscine…

Après la fermeture de nombreuses piscines, faute de budget pour les entretenir, on évalue que chacune de celles encore ouvertes en Wallonie devrait accueillir 7 300 élèves pour leur apprendre à nager. Cela fait du monde dans les couloirs… La natation est devenue un luxe réservé aux gens aisés tandis que les cas de noyades se multiplient pour les enfants des classes populaires qui tentent de se rafraîchir dans les canaux ou les barrages d’eaux.