Pour l’union des travailleurs !

image_pdfimage_print

Les citoyens roumains et bulgares, membres de l’Union européenne depuis 2007, s’étaient vu limiter l’accès aux marchés de l’emploi de certains pays, dont la Belgique. Les travailleurs roumains et bulgares étaient soumis à l’obligation du permis de travail, de même que les entreprises devaient demander une autorisation d’occupation.

Cette inégalité est aujourd’hui supprimée et c’est tant mieux !

Tout ce qui divise les travailleurs renforce nos exploiteurs. Et c’est ensemble que les travailleurs auront la force de faire payer les patrons pour améliorer leurs conditions de vie !

 

Pour l’union des travailleurs !

Les citoyens roumains et bulgares, membres de l’Union européenne depuis 2007, s’étaient vu limiter l’accès aux marchés de l’emploi de certains pays, dont la Belgique. Les travailleurs roumains et bulgares étaient soumis à l’obligation du permis de travail, de même que les entreprises devaient demander une autorisation d’occupation.

Cette inégalité est aujourd’hui supprimée et c’est tant mieux !

Tout ce qui divise les travailleurs renforce nos exploiteurs. Et c’est ensemble que les travailleurs auront la force de faire payer les patrons pour améliorer leurs conditions de vie !