Qui sommes nous ?

image_pdfimage_print

Le capitalisme montre tous les jours qu’il n’est pas seulement un système injuste et violent, mais qu’il est une sérieuse menace pour l’humanité : il cause les crises, les guerres, l’épuisement des matières premières et des milieux naturels. Ces grands problèmes ne peuvent être résolus sans mettre fin à l’anarchie de la société capitaliste actuelle, qui est divisée en classes sociales et repose sur la concurrence économique et l’égoïsme individuel.

Lutte ouvrière organise des hommes et des femmes qui sont convaincus que le communisme est le seul avenir pour l’humanité.

Nous sommes convaincus que les travailleurs peuvent remplacer le capitalisme par une société libre, fraternelle et humaine, car ils constituent la majorité de la population et font fonctionner toute la société. Et ils n’ont aucun intérêt personnel au maintien de l’actuelle société.

Nous sommes convaincus que les travailleurs ont les moyens de remplacer l’Etat de la bourgeoisie et de soumettre les grandes entreprises et les banques ainsi que tout le fonctionnement de l’économie et de la politique sous leur contrôle collectif et démocratique. C’est la condition pour que la majorité de la population puisse effectivement exercer le pouvoir et organiser la société dans l’intérêt de tous.

De plus, nous défendons l’idée que les travailleurs n’ont pas de patrie et qu’un peuple qui en opprime un autre ne peut être libre. Nous nous revendiquons du manifeste communiste de Karl Marx et Friedrich Engels qui finit par l’appel : prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Lutte ouvrière – Arbeidersstrijd fait partie de l’Union communiste internationaliste (trotskiste) dont la section la plus connue est Lutte ouvrière en France, le parti d’Arlette Laguiller et Nathalie Arthaud.

Nous nous revendiquons de Trotski, le révolutionnaire russe et compagnon de Lénine, qui a été assassiné pour n’avoir jamais plié et avoir défendu jusqu’au bout les idées communistes contre le stalinisme.