Réquisition des entreprises pharmaceutiques !

image_pdfimage_print

Alors que la troisième vague menace, la campagne de vaccination patine toujours. La principale raison est que les doses promises et payées (!) ne sont pas livrées ! Pfizer, Astra Zeneca et compagnie ont été prompts à encaisser l’argent, ils le sont moins quand il s’agit de procéder aux investissements et aux embauches nécessaires pour produire les quantités de vaccins nécessaires. 

La réquisition des entreprises pharmaceutiques s’impose comme une urgence !