Banquiers affamés

image_pdfimage_print

Pour aider les PME en difficulté, le gouvernement fédéral a prévu un budget de 50 milliards d’euros pour faciliter le crédit bancaire. Avec ce fond, 80% sont avancés par le gouvernement et seulement 20% par la banque qui accorde le prêt. Un crédit garanti donc… mais qui ne rapporte pas assez aux banquiers. C’est pourquoi sur les 50 milliards prévus, seuls 2 ont été utilisés, les banques préférant accorder d’autres types de crédits bien plus coûteux et profitables !

Les PME pressurent les travailleurs, les indépendants s’auto-pressurent, et tous se font pressurer par les grandes banques capitalistes. Les politiciens le savent et ne veulent même pas obliger les banquiers à prendre l’argent que le gouvernement leur donne pour faire crédit aux petits patrons.