La soif de profits crée les clusters

image_pdfimage_print

80 ouvriers portugais, employés sur différents chantiers du bâtiment de la région de Gand, devaient se loger dans des conditions indignes dans un ancien hôtel à Aalter, en Flandre orientale. Cette situation, qui est la norme pour les travailleurs détachés du bâtiment , n’a été prise en compte par les autorités que lorsque 25 d’entre eux se sont retrouvés positifs au Covid 19. L’inspection sociale se dit impuissante, faute de moyens. Et c’est la police qui a conduit les travailleurs portugais à l’ambassade du Portugal pour les lui confier. Pendant ce temps, les patrons du bâtiment peuvent continuer en toute impunité à imposer des bas salaires et des conditions de vie dangereuses à des milliers de travailleurs détachés.