Quel programme pour le futur gouvernement flamand ?

image_pdfimage_print

Au vu de ce qu’a écrit Bart De Wever, il faut s’attendre à ce que les patrons des grandes entreprises continuent à être chouchoutés et que les travailleurs et les chômeurs soient encore plus mal traités qu’avant. Mis à part, peut-être, une baisse limitée de la TVA sur l’électricité.

C’est surtout le nationalisme flamand qui serait renforcé…pour faire oublier les attaques contre les salaires et les emplois… Mais le nationalisme ne remplit pas l’assiette !

Et en allongeant les délais à 5 ans pour que les immigrés soient considérés à l’égal du reste de la population, c’est leur intégration qui serait repoussée. Du pain béni pour les patrons qui emploient la main d’œuvre sans-papiers pour des salaires très faibles.

Le futur gouvernement s’en prendra aux immigrés parce qu’il s’en prend à tous les travailleurs.