Les dockers contre la guerre au Yémen

image_pdfimage_print

Après les dockers de Gênes il y a dix jours, ceux du port de Marseille, à l’appel de la Cgt ont décidé de refuser de charger toute arme dans les navires à destination du Yémen, pour dénoncer la guerre criminelle que l’Arabie saoudite y mène. Les responsables de la Cgt ajoutent qu’ils « ne chargeront aucune arme, aucune munition pour quelque guerre que ce soit ».

Le navire a dû repartir vide.

A bas la sale guerre au Yémen ! A bas la complicité de la France et des autres grandes puissances avec les assassins ! Vive la solidarité internationale des travailleurs !