Morts de l’injustice sociale

Download PDF

Le Collectif Les Morts de la Rue a recensé 72 décès de SDF en 2016, un chiffre que l’association elle-même dit très inférieur à la réalité. Parmi ces victimes, la nationalité la plus représentée est celle des Polonais. Beaucoup d’entre eux sont en effet contraints de travailler au noir, sans avoir accès au régime de sécurité sociale. La perte d’un travail, un accident, une maladie peuvent rapidement avoir des conséquences dramatiques. Telle est la réalité de nombreux travailleurs d’origine étrangère, dans l’un des pays les plus riches de la planète.