Sous le capitalisme, le travail ça rend malade

Download PDF

Une étude réalisée par Securex sur les causes des absences des travailleurs du secteur privé montre que le chiffre des absences de longue durée ne cesse d’augmenter.

En quinze ans, le pourcentage de maladie de longue durée a triplé. Les problèmes psychosociaux et les troubles musculaires et articulaires sont les principales causes d’absence.  Le nombre de jours de maladie ayant une cause psychosociale a enregistré une hausse de 27% en cinq ans alors que les chiffres des troubles musculaires restent stables.

Pas besoin d’avoir fait d’études de médecine ou de psychologie pour comprendre ces chiffres : la soif de profit des patrons, l’augmentation de la productivité au nom de la compétitivité, voilà les causes de ces maladies.

Le remède : les luttes collectives des travailleurs pour imposer l’interdiction des licenciements et le partage du travail entre tous !