1

L’énergie est à nous

Depuis ce premier septembre, nous payons à nouveau 21% de TVA sur nos factures d’électricité. Cette mesure scandaleuse s’applique à tous les ménages, même ceux qui ont un compteur à budget.

Ainsi, jusqu’au plus pauvre, nous n’enrichissons pas seulement les actionnaires des grandes sociétés d’énergie, mais en plus, nous aidons l’Etat à leur faire des cadeaux…

L’électricité est un besoin fondamental et doit être fourni sans conditions à tous, tout comme l’eau, la nourriture, les logements, les médicaments ou encore la culture et les transports. Mais pour ça, il faut arracher la société aux voleurs qui la dirigent aujourd’hui.




My Black-Out

140 000 ménages clients de Lampiris ont participé volontairement à « un test de délestage » après avoir reçu un SMS de leur fournisseur : « Diminuez votre consommation d’électricité de 18h à 19h30. Merci pour vos gestes citoyens ». A défaut d’être capables de fournir de l’électricité à une société moderne, il faut reconnaître un certain savoir-faire aux capitalistes pour organiser le retour à la bougie…




Merci pour eux!

Une étude de la commission européenne nous apprend que le secteur de l’énergie a reçu, en 2012, 122 milliards d’euros sous forme de subsides et d’exonérations de taxes de la part des pays européens.

Avec près de 300 euros par habitant, la Belgique se classe parmi les plus généreux donateurs, 2ème juste après l’Allemagne.

C’est-à-dire qu’une famille de 4 personnes paye en moyenne 1 200 euros par an, via les impôts, aux capitalistes du secteur énergétique.

Un petit pourboire supplémentaire pour les actionnaires!