C’est pas nous qui payerons …

image_pdfimage_print

… la crise des capitalistes, disait une chanson dans les manifestations des années 1970. Evidemment, les capitalistes sont d’un autre avis et ils ne perdent pas une minute pour tenter de nous convaincre qu’il va falloir faire des efforts. La dette belge à 105% du PIB !, s’alarme la Banque Nationale Belge. A 110%, si l’on intègre les dépenses prévues pour le logement social, les maisons de repos, les bâtiments scolaires, ajoutent les haut-fonctionnaires européens. Et les € 25 milliards distribués aux banques en 2008 ? Et les € 5 milliards de coûts des intérêts notionnels ? Et les € 12 milliards de cadeaux annuels aux entreprises ? Ils veulent faire baisser la dette du pays ? Qu’ils la remboursent eux-mêmes !