Demander des augmentations de salaire ?Plutôt les imposer !

image_pdfimage_print

La FGTB, la CSC et la CGSLB lancent une pétition pour demander aux responsables politiques de modifier la loi sur la norme salariale.

D’après les directions syndicales, c’est cette loi qui les empêche de demander des augmentations de salaire aux patrons lors des négociations ! Demander, demander, demander… Il n’y a que les directions syndicales pour faire mine de croire que c’est en demandant que les travailleurs obtiendront de réelles hausses de salaire, alors que les patrons réclament un saut d’index, que dans les entreprises les primes ne sont pas distribuées, que les salaires sont attaqués et que les intérimaires ne sont pas embauchés !

Les travailleurs font tout les jours l’expérience que les patrons sont à l’offensive et qu’en l’absence de véritables luttes, les patrons ne sont disposés qu’à négocier… plus d’efforts de la part des travailleurs !

Contrairement à ce qu’affirment les directions syndicales, ce n’est pas la loi qui empêche les augmentations de salaire. La preuve : même ce qui est légalement autorisé comme l’indexation ou les primes n’est pas garanti. Alors ça ne sert à rien de tourner autour du pot ! Les hausses de salaire ne peuvent être obtenues qu’en les imposant au patronat et en prenant sur les profits. Et cela, ce n’est pas en demandant au gouvernement l’autorisation de négociation avec le patronat, mais par des luttes déterminées que le camp des travailleurs peut le réaliser