Soudan : la population résiste, l’armée tue

image_pdfimage_print

Le 17 novembre, dans la capitale du Soudan, les forces de répression du régime ont tiré et fait au moins 15 morts et des dizaines de blessés parmi les manifestants. Des opposants évoquent des « meurtres prémédités », certaines victimes ont été pourchassées pour être abattues jusque dans les hôpitaux.

Depuis le coup d’État du 25 septembre, grèves, rassemblements et marche de protestation n’ont pas cessé et les généraux veulent y mettre un terme. C’est à ce prix, et pour que les profits continuent d’affluer vers les multinationales, que ce monde d’oppression et d’exploitation est maintenu en maints endroits par la botte des militaires.

LO France