Grève contre la surcharge de travail

image_pdfimage_print

42 magasins Carrefour-Market sont entrés en grève en Wallonie et à Bruxelles pour protester contre la surcharge de travail. Les patrons ont de plus en plus recours aux contrats précaires et étudiants, qui, en plus d’être engagés en nombre insuffisant, doivent chaque fois être formés et qui ne sont plus réengagés une fois leur formation terminée. 

Cette logique absurde est pourtant une stratégie patronale, qui cherche à avoir une partie du personnel, la plus grande possible, en contrat précaire pour les maintenir dans la peur de perdre leur emploi et pour rendre plus facile leur licenciement.

Mais les travailleuses et travailleurs en ont eu assez de subir, et se sont mis en grève pour exiger plus d’emplois stables, pour améliorer leurs conditions de travail. 

Face aux violences du capitalisme, qui d’un côté rend les cadences de travail impossibles pour les travailleurs, et qui de l’autre côté met une part de plus en plus importante de la population au chômage, la seule voie pour les travailleurs est d’exiger la répartition du travail entre tous sans perte de salaire !