Leroy-Merlin : Une grève offensive

image_pdfimage_print

Dans plusieurs dépôts, les travailleurs de Leroy Merlin en France se sont mis en grève jeudi alors que leur direction ne proposait qu’une augmentation de 2 % des salaires, bien insuffisante pour couvrir l’inflation. Très rapidement, le mouvement s’est étendu à des magasins pour réclamer plus que ces miettes. 

Les 27 000 travailleurs de l’entreprise ont permis à la famille Mulliez, une des familles les plus riches de France, de faire près de 8 milliards de chiffre d’affaires, dans lequel ils vont pouvoir piocher allègrement leurs dividendes.

Les travailleurs ont distribué des tracts aux clients pour expliquer leur mécontentement et leurs revendications à des salaires dignes. 

Par leur action, ils nous rappellent que la seule voie pour améliorer les salaires et conditions de travail, c’est la lutte. Les patrons ne comprennent aucune autre langue.