Climat et traque des migrants : question de priorité

image_pdfimage_print

De 2013 à 2018, les sept pays les plus riches ont consacré 14 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique, et deux fois plus, 33 milliards, pour empêcher l’arrivée des migrants.

Murs, barbelés, drones, etc. : les frontières sont de plus en plus militarisées. Les entreprises de ce secteur s’engraissent de ce business mortifère, tout comme les grands groupes pétroliers s’enrichissent du pillage des hydrocarbures.

Le capitalisme et les États sont à renverser.

Site LO France