La détermination des parents de Mawda a payé

image_pdfimage_print

La cour d’appel de Mons a condamné le policier responsable de la mort de la petite Mawda à 10 mois de prison avec sursis, confirmant la condamnation du tribunal de première instance. 

En 2018, ce policier avait atteint d’une balle la petite fille en ouvrant le feu sur une camionnette de migrants qui tentait d’échapper à un contrôle. L’avocat du policier, tout en regrettant la condamnation de son client, reconnaît que le tribunal a voulu « lancer un message à l’égard de tous les policiers pour leur dire qu’il ne faut pas tirer » en de telles circonstances. 

Il aura fallu toute la détermination des parents de Mawda et de ceux qui les ont soutenus depuis des années pour qu’un tribunal confirme cette vérité basée sur l’humanité la plus élémentaire.