Economies sur le dos des malades

image_pdfimage_print

Le ministre de la santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), dit vouloir remettre les malades de longue durée au travail afin de faire des économies dans la sécurité sociale.

Le projet du ministre prévoit que le certificat médical soit remplacé par une « fit note » c’est-à-dire un certificat d’aptitude qui permettrait au travailleur malade de reprendre certaines tâches.

Vandenbroucke répond ainsi à la demande du Voka l’organisation patronale flamande. En effet, les travailleurs malades ainsi « réactivés » seraient payés en partie par l’assurance maladie et en partie par leur patron. Autant d’économisé pour les patrons !

Quant aux malades suite aux conditions de travail, des entreprises pourraient continuer à les user jusqu’à l’os…