Aux frais de la princesse

image_pdfimage_print

Personne n’a pu échapper à la nouvelle : Elisabeth a commencé ses études à l’université prestigieuse d’Oxford. Prix : 33 000 €/an. Mais ce n’est pas grave. Ses pauvres parents peuvent compter sur la dotation royale que nous leur payons pour les financer.

Dans leurs salles de classe délabrées et surpeuplées, nos enfants penseront à elle… surtout pendant le cours d’histoire sur la Révolution française. Ah non, il est supprimé, faute de profs.