Profits pour les actionnaires, accidents pour les travailleurs

image_pdfimage_print

Après plusieurs accidents mortels de coursiers travaillant pour Uber, la RTBF a réalisé un reportage sur leurs conditions de travail en Belgique. 

Pour 4,95 euros la course – qui ne prend en compte ni le temps d’attente ni les annulations – les coursiers sont obligés de prendre des risques insensés pour espérer un salaire de 1 000 euros. Un coursier a 15 fois plus de risques d’accident que d’autres métiers !  

Un coursier renversé par une voiture, aujourd’hui chômeur, qui en est à sa quatrième opération chirurgicale, a déclaré : « Tu ne vas pas à l’armée, tu ne vas pas dans un pays en guerre, mais tu as plus de chances de crever ». Comme il est « indépendant », Uber ne paie rien de ses frais médicaux ! Mais son patron a empoché plus de 42 millions de dollars en 2019.

C’est effectivement une guerre que mènent les capitalistes avides de profit contre les travailleurs, avec son sinistre cortège de morts et d’estropiés.