Non aux centres fermés !

image_pdfimage_print

Le centre fermé de Vottem a vingt ans. C’est l’occasion de rappeler qu’il y a 5 centres fermés en Belgique. Des centres où sont enfermés des milliers de femmes, d’hommes et aussi des enfants déclarés « illégaux » c’est-à-dire n’ayant pas les papiers nécessaires à leur entrée sur le territoire, ou s’étant vu refuser leur demande d’asile, ou ne disposant pas de ressources suffisantes pour subsister en Belgique…

Bref des femmes et des hommes enfermés parce qu’ils sont pauvres et cherchaient une vie meilleure. Car pour les riches pas de problème de papiers, ça s’achète et le tapis rouge est déroulé !