Grève chez De Lijn

image_pdfimage_print

90% des bus supprimés lors d’une grève au début du mois chez De Lijn Limbourg, 80% des chauffeurs en grève le 13 février. Les chauffeurs de De Lijn n’en peuvent plus du sous-effectif. Ils veulent pouvoir faire une pause de 30 minutes après 4 heures au volant, avoir le temps d’aller aux toilettes. Ces conditions de travail insupportables représentent aussi un risque pour les usagers. Bref, il faut embaucher !

La direction prétend vouloir embaucher mais de ne pas trouver les « bons profils » sur le « marché du travail ». Et si elle payait des salaires plus élevés ?