Frapper les chômeurs ou combattre le chômage ?

image_pdfimage_print

D’après les estimations de la FGTB, début 2015, 50.000 personnes vont perdre leurs allocations de chômage suite aux mesures du gouvernement Di Rupo qui limitent à deux ans les allocations de chômage pour les personnes n’ayant jamais eu de salaire, avant tout des jeunes et des femmes.

Les gouvernements au service des capitalistes sont juste capables de frapper les victimes du chômage. Pour obliger les patrons et l’Etat d’embaucher ou de réembaucher dans les services publics, il faudra le pouvoir des luttes ouvrières !