Un gaspillage inacceptable !

image_pdfimage_print

Caterpillar a annoncé que la restructuration avec la suppression de 1400 postes à l’usine de Gosselies lui « coûterait » 220 millions d’euros. Un montant que le ministre wallon de l’économie, Jean-Claude Marcourt, a trouvé « plutôt normal ».

Comme il trouve sans doute « normal » que 1400 familles perdent leur revenu. C’est aux travailleurs et à la population de toute la région que coûte cette restructuration, et ce n’est pour eux ni « normal » ni acceptable !