Liberté de circulation et d’installation !

image_pdfimage_print

Mercredi 11 mai plusieurs centaines d’Irakiens ont manifesté devant l’Office des Etrangers pour rappeler que l’Irak n’est pas un pays sûr. Des attentats s’y produisant sans cesse et les armées impérialistes y étant toujours déployées, cela semble en effet évident.  Mais cela n’a pas empêchéle secrétariat d’Etat à l’asile et à la Migration d’envoyer une lettre à tous les réfugiés irakiens les incitant au retour volontaire.

D’après une association humanitaire, 40 millions de personnes ont été contraintes d’abandonner leur foyer l’année dernière. 24 000 personnes chaque jour fuient la guerre, et en particulier les bombardements au Moyen-Orient.

Face aux dirigeants impérialistes qui entretiennent des conflits partout dans le monde, qui dressent des murs de barbelés de plus en plus infranchissables et transforment les mers en cimetière, qui créent des camps sordides aux frontières de la forteresse Europe, les travailleurs du monde entier doivent défendre la liberté de circulation et d’installation pour tous les migrants.