Les capitalistes coûtent vraiment trop cher

image_pdfimage_print

D’après Ford, les licenciements en Europe coûteraient plus chers qu’aux Etats-Unis. La Fermeture de Ford Genk aurait coûté 140 000 euros par travailleur contre 115 000 euros aux Etats-Unis. Après avoir répété pendant des années qu’embaucher des travailleurs coûterait trop cher, on apprend maintenant que même licenciés nous serions un fardeau insupportable pour messieurs les actionnaires.

Ce sont pourtant les travailleurs qui les ont enrichis et continuent à les enrichir par leur travail. Alors ce qui coûte cher à la société, c’est d’entretenir les capitalistes, d’autant plus quand ils ferment les usines ! Il est grand temps de faire baisser leur coût en prenant sur leurs profits en imposant l’interdiction des licenciements et des hausses des salaires !