Ils nous poussent à la révolte !

image_pdfimage_print

3 des 4 employées du CPAS de Quiévrain ont été licenciées pour… compenser la hausse des dépenses du Revenu d’Intégration Sociale (RIS). Même situation à Colfontaine. De plus en plus de chômeurs exclus demandent le RIS, mais les communes n’ont pas reçu les budgets pour faire face aux mesures d’exclusions décidées par le gouvernement fédéral à l’époque de Di Rupo.

Moins d’assistantes sociales et d’employés pour s’occuper de plus de familles dans la détresse, voilà le scandale qui se répand en silence à travers toutes les communes populaires.