La boulimie

image_pdfimage_print

Cette année, les grandes entreprises ont déjà dépensé 1.190 milliards de dollars dans des rachats d’autres entreprises. C’est plus qu’en 1999 et 2006, les deux années record dans la matière. Ces 1.190 milliards de dollars n’ont pas servi à créer des richesses. Au contraire, les fusions et rachats d’entreprises sont plus souvent suivis par des restructurations et des suppressions d’emplois, aggravant encore la crise…

Non, les actionnaires des entreprises ne manquent pas d’argent. Il doit servir aux emplois et aux salaires des travailleurs !