Un Wallon peut-être, mais pas un représentant des travailleurs !

image_pdfimage_print

Quant au secrétaire général de l’interrégionale wallonne de la FGTB, Thierry Bodson, il vient de décider d’une campagne sur le thème « Cette fois, les Wallonnes et les Wallons vont payer la note. La FGTB s’y oppose ». Thierry Bodson sait pourtant parfaitement que les familles flamandes vont aussi « payer la note ». Il cite lui-même l’augmentation du tarif des crèches, indexation des loyers, la non-indexation des allocations familiales… pratiquées par le gouvernement flamand. Mais en axant sa campagne de protestation contre l’austérité sur la défense des seuls « Wallons », Bodson veut faire croire que les seuls adversaires des travailleurs sont le gouvernement fédéral, le MR et les partis flamands. Une façon d’excuser le PS et surtout de ne pas dénoncer le capitalisme et les patrons, qui sont la cause de l’appauvrissement des travailleurs.