Les rats quittent le navire

image_pdfimage_print

En Russie, Audi annonce pour les mois d’avril à juin un jour de chômage par semaine dans son usine à Kagula, Opel ferme son usine définitivement et quitte le pays, Nissan arrête la production pour tout le mois de mars et renvoie les intérimaires, PSA ferme jusqu’en juillet… Et après on verra.

Au lieu de 3 millions, les entreprises de l’automobile estiment aujourd’hui que les ventes en Russie ne dépasseront pas les 1,4 millions d’automobiles en 2015, moins que la moitié.

Cela donne une indication de la gravité de la situation économique dans le pays. Les capitalistes occidentaux se mettent à l’abri, tout en aggravant la crise, et en condamnant encore plus de travailleurs au chômage.