Professeur De Croo

image_pdfimage_print

Alors que les affaires Kubla et De Decker révélaient jusqu’aux tarifs de la démocratie en Belgique, le ministre de la coopération au développement, Alexander De Croo (openVLD) donnait des leçons de morale à 10 000 km, au gouvernement congolais. Il est vrai qu’au Congo, les ministres et président font tirer sur les manifestants ou les mettent en prison plutôt que d’accepter « l’alternance » des élections.

Mais la morale n’a rien à voir là-dedans. En Belgique, les capitalistes donnent directement leurs ordres au gouvernement et à l’opposition qui viendra au gouvernement lors d’une prochaine élection, tandis qu’au Congo l’opposition ne reçoit rien sinon des balles et des places en prison…