Selon que vous serez puissants ou misérables…

image_pdfimage_print

Théo Franken, le secrétaire d’Etat N-VA à l’Asile et à l’Immigration voudrait que les non-Européens arrivant en Belgique paient une taxe de 225 euros pour soi-disant couvrir les frais administratifs de leurs dossiers.

Les grands patrons qui viennent s’installer en Belgique pour éluder l’impôt, eux, reçoivent des millions d’euros de cadeaux… quelle que soit leur nationalité.