Capitalisme en crise

image_pdfimage_print

C’est reparti pour un tour de Monopoly

1.300.000.000.000 (mille trois cent milliards) de dollars, c’est le montant que des grandes entreprises ont dépensé depuis le début de l’année pour racheter d’autres entreprises. Un record. Ces opérations se soldent en générale de licenciements, pour faire encore plus de profits pour lesquels les capitalistes n’ont pas d’autre utilité que ce genre d’opérations destructrices. Et…

Ça roule pour eux

Jamais, les marques de luxe BMW, Mercedes et Audi n’ont, paraît-il, vendues autant de voitures de luxe qu’en ce mois de mars dernier. Plus c’est cher, mieux ça se vend. C’est normal, l’argent des travailleurs licenciés, les augmentations de salaire qu’on n’a pas eues, tout cet argent remplit les poches des riches.

Rémunérations patronales en hausse

En 2013, les dirigeants des plus grandes entreprises belges ont vu leur rémunération augmenter de 11% en moyenne. En moyenne, ils ont gagné 2,2 millions d’euros durant l’année. C’est vrai, ils ont été infatigables… pour baisser les salaires, licencier et faire courir les travailleurs…