Ebola : c’est la loi du profit qui tue

Download PDF

Un premier patient atteint d’Ebola est mort aux USA. Il s’était rendu à l’hôpital en se plaignant des symptômes d’Ebola et en disant qu’il revenait du Liberia, et cependant, les urgences lui ont dit de prendre des antibiotiques et du paracétamol et de rentrer chez lui ! Les hôpitaux américains ont l’habitude de renvoyer chez eux les patients n’ayant pas d’assurance maladie.

Pour détourner l’attention de ce cas et mettre Obama en difficulté, des politiciens américains ont demandé la fermeture du pays aux étrangers originaires d’Afrique. Pour le moment il y aurait seulement des contrôles renforcés.

Mais c’est la faillite du système de santé soumis à la loi du profit qui crée le risque de mourir d’Ebola, et pas seulement aux USA.

Pour soigner correctement la population et contenir les épidémies, il faudrait que la société ne soit pas dirigée par la recherche du profit.