La météo automobile

Download PDF

Au JT de VTM du 10 juillet, on a appris que le secteur de l’automobile allait bien. La production d’Audi ne diminue pas, celle de Volvo augmente. Pour le représentant de l’organisation patronale Agoria interviewé, c’est une raison de se réjouir… Et nous devrions nous réjouir d’avoir le droit de nous abîmer la santé avec des conditions de travail toujours plus pénibles ?

Qu’on vende des voitures ou pas, cela dépend des aléas du système économique anarchique qu’est le capitalisme. Au-delà de leur entreprise, les patrons n’ont aucune prise sur le fonctionnement général du capitalisme, pas plus que sur la météo.

Mais dans quelles conditions on produit ces voitures et contre quel salaire, c’est une question de rapport de force et ça on peut le changer.