1

Une catastrophe sanitaire qui en cache d’autres

Depuis le début de la pandémie de Covid, le dépistage et le traitement du sida, de la tuberculose et du paludisme reculent partout dans le monde. Selon le Fonds mondial de lutte contre la tuberculose, le nombre de personnes traitées pour cette maladie a reculé de 20% en 2020. Déjà bien insuffisants en temps ordinaire, les services de santé sont submergés.

Dans le même temps, les grands groupes pharmaceutiques se sont enrichis comme jamais, à l’image de Sanofi qui rachète pour 1,6 milliard d’euros le laboratoire américain Kadmon.

Exproprier les trusts pharmaceutiques et les placer sous le contrôle des travailleurs est indispensable pour permettre l’accès aux soins de toute l’humanité.

LO France