Les pompiers pyromanes contre la peste brune

image_pdfimage_print

Le parti d’extrême droite allemand AfD qui a 80 élus dans les parlements, national et régionaux, devait être placé sur écoute par les renseignements de l’Etat allemand. Cette même section de la police qui a, de façon avérée, couvert pendant des années, le groupe terroriste d’extrême droite NSU…

En France, le gouvernement a interdit le groupement fasciste des Identitaires. Et dans le même temps, il veut faire la chasse dans les universités à « l’islamo-gauchisme », un terme inventé tout exprès, qui vise tous ceux qui s’opposent au racisme ambiant entretenu par le gouvernement qui cultive l’amalgame entre musulmans et islamistes.

En Belgique, une procédure a été ouverte pour éventuellement lever l’immunité parlementaire de Driess Van Langenhove, fondateur du groupe Schild en Vrienden qui cultive la violence contre tous ceux qui ne sont pas comme eux ou ne pensent pas comme eux… Peut-être le Vlaams Belang, qui l’a pourtant présenté sur ses listes, choisit pour l’instant de cultiver une image plus respectable ?

Mais ce ne sont pas quelques interdictions qui empêcheront le développement de ces idées dangereuses pour toute la population. Le terreau sur lequel poussent ces fruits pourris du capitalisme en crise reste intact. Il continue à être fertilisé par le chômage, les bas salaires, le monde mis à feu et à sang par quelques grands groupes pour enrichir une poignée de capitalistes, et l’avenir des jeunes qui est joué à la bourse…

Ces courants d’extrême droite continueront à distiller leur poison de la division entre travailleurs. 

Mais ils seront balayés par la classe ouvrière, si elle se met en lutte et se donne la perspective du renversement du capitalisme !