Économie mal programmée

image_pdfimage_print

Toute l’industrie automobile est touchée par la pénurie des semi-conducteurs. De Toyota au groupe Volkswagen, en passant par PSA et Renault, des usines sont à l’arrêt et des travailleurs au chômage.

Pour réduire les coûts, les entreprises ont fait appel à un nombre très réduit de sous-traitants pour produire les semi-conducteurs nécessaires partout, des téléphones aux automobiles… et aujourd’hui ces entreprises ne suffisent pas !

Après le Brexit, la pandémie mal gérée, les guerres commerciales et les multiples conséquences de la recherche du profit maximum, ce sont à nouveau les travailleurs qui perdent sur leurs salaires, alors que les dividendes des actionnaires augmentent continuellement !

Ce ne sont pas seulement quelques semi-conducteurs qui manquent dans ce système. C’est tout le système qui a un énorme défaut : dans l’algorithme capitaliste, les ouvriers sont des variables d’ajustement, de simples numéros qu’on peut pressurer ou jeter à la rue ! C’est un programme qui fera imploser toute la machine capitaliste.