Le Covid est à l’aise

image_pdfimage_print

Le nombre de cas de covid continue d’augmenter. Patrons réticents à faire tester les travailleurs pour ne pas perturber la production, distanciation impossible dans les transports publics bondés, promiscuité dans les écoles délabrées par des décennies d’austérité… le virus est à l’aise dans le capitalisme en fin de course.
C’est comme pour les mouches : si on ne veut pas les avoir à la maison, il ne faut rien laisser traîner de pourri…