Pensions : 1 500 euros nets… ou pas.

image_pdfimage_print

Paul Magnette agite les 1 500 euros de pension minimum comme la cape d’un torero. Mais l’accord gouvernemental ne dit que ceci : « la pension minimum sera progressivement relevée à 1 500 euros nets pour une carrière complète »… sans précision de date.
Egbert Lachaert, le président de l’Open VLD, explique dans la presse qu’ « il n’est pas certain qu’on atteigne ce montant avant la fin de la législature, car cela dépendra de la croissance économique ». Et Georges-Louis Bouchez, président du MR, affirme de son côté que les 1500 euros « ne sont qu’un montant brut ». Bref, le PS n’a obtenu la pension à 1 500 euros… que pour la com, pas pour les pensionnés.