Patrons sous perfusion, travailleurs saignés à blanc

image_pdfimage_print

« Dépensez, dépensez, dépensez » lance la dirigeante du FMI aux gouvernements. Oui, les gouvernements dépensent :  10 000 milliards au niveau mondial, 10 fois plus qu’en 2008 ! Mais cet argent est destiné aux entreprises pour protéger leurs profits.

Les revenus des travailleurs, eux, ne sont pas du tout immunisés : une enquête de la Banque Nationale de Belgique révèle que les ménages aux revenus de moins de 1000 € ont vu leur revenu chuter de 47% en moyenne durant le confinement. En France, d’autres études évaluent la baisse du pouvoir d’achat à 59% pour les chômeurs, 56% pour les ouvriers, 54% pour les employés.

Et en plus les patrons profitent des circonstances pour supprimer des emplois et faire pression à la baisse sur les salaires ! Cette violence patronale mérite des révoltes !