Après les applaudissements, les coups

image_pdfimage_print

La ville de Gand fait 10 millions d’euros d’économies sur son budget en diminuant les pécules de vacances du personnel de son CPAS, notamment de ceux qui travaillent dans les homes pour personnes âgées.

En effet, les heures supplémentaires ne seront plus prises en compte de la même façon. Selon les syndicats, cela fera perdre plusieurs centaines d’euros aux travailleurs concernés.

Voilà les « remerciements » que « nos héros » peuvent attendre des responsables politiques chargés de combler les trous budgétaires creusés par les cadeaux aux banques et aux grandes entreprises.